Quelle a été votre démarche pour charter votre club en 2015 ?

Le club a été charté lorsque la Fédération Française Sports Pour Tous a mis en place ce label en 2015. Nous avons été dans les premiers à nous charter et à suivre la formation des clubs.

Cette démarche était logique puisque nous étions déjà dans cette approche sport santé bien être centrée sur la prise de conscience, la pratique d’une activité physique sans contrainte. L’idée était des soutenir les adhérents et de nous adapter à tout public, majoritairement sénior.

 

Que vous a apporté cette charte ?

De la reconnaissance au niveau des adhérents et de notre réseau des Arts Energétiques. Mais nous aurions souhaité que ce « label » soit plus valorisant en termes de communication institutionnelle.

 

Quels sont les publics accueillis grâce à cette charte ?

Nous avons pu accueillir des personnes atteintes de la maladie de Parkinson, de sclérose en plaque, d’autisme, de problèmes articulaires nécessitant une rééducation fonctionnelle lente. Les résultats ont toujours été impressionnants pour ces publics à forte pathologie.

Notre priorité aujourd’hui est de poursuivre l’accessibilité à la pratique physique pour toutes les personnes, dans l’objectif de renforcer cette approche sport santé (travail autour des capacités motrices et du besoin de se reconnecter à soi-même) sans mettre en avant les applications martiales de nos disciplines.